Les Moustiques en France

Quand un moustique est-il dangereux ?

Pour qu’un moustique soit effectivement dangereux, il faut 2 conditions :

  1. Que le moustique soit capable de transporter un virus (on dit qu’il est « vecteur »)
  2. Que le moustique puisse piquer un être déjà contaminé par ce virus, que ce soit un animal ou un être humain.

Lorsque le moustique pique, il prélève le sang de « son hôte », mais aussi d’éventuels virus ou parasites susceptibles de l’infecter lui-même. Lorsqu’il pique un autre hôte, le moustique ainsi contaminé va alors recracher des virus ou parasites qui peuvent contaminer à son tour ce « nouvel hôte ».

En France, comme partout ailleurs, la lutte contre le danger que représente ces moustiques consiste donc à la fois, à veiller à la non-prolifération de ces espèces, et à la fois à prendre en charge, isoler et soigner les êtres porteurs de ces maladies, afin que la rencontre « être malade-moustique vecteur » n’ait jamais lieu.

Quelles sont les espèces de moustiques dangereux présentes en France ?

Il en existe principalement 3 : chacune est plus ou moins présente en France selon les régions, et potentiellement vecteur de certains virus qui lui sont propres.

1- les moustiques du genre Aedes, avec ses 2 sous-familles (Aedes Albopictus aussi appelé moustique Tigre, et Aedes Aegypti) connus pour être les vecteurs de la dengue et du chikungunya. Ces moustiques sont présents dans les départements tropicaux (Réunion, Caraïbe), mais également depuis 10 ans dans la partie sud de la métropole. Ces moustiques sont des insectes diurnes, qui piquent donc à n’importe quel moment de la journée. Ils sont de couleur noire avec des tâches blanches et surtout deux bandes blanches parallèles sur la partie dorsale du thorax.

aedes_albopictus

La présence du moustique tigre est en forte augmentation ces dernières années en France métropolitaine. il est particulièrement présent dans la partie sud du pays. En voici la carte pour l’année 2016.

Carte de France Aedes Albopictus 2016

2-les Anopheles, connus pour être vecteurs du paludisme. Ce sont des moustiques nocturnes vivant principalement à la campagne. Le paludisme a été éradiqué de France métropolitaine il y a quelques années. Mais il reste des cas d’importation en provenance de pays tropicaux, et donc un faible risque de transmission par le moustique. Nocturnes, ils piquent principalement la nuit.

anopheles

3-les Culex qui sont les moustiques « historiques » présents en France métropolitaine. Nocturnes, ils piquent principalement la nuit. Ils sont connus pour transmettre le virus du Nil occidental. Il n’y a, à ce jour aucun cas de transmission connu chez l’homme en France métropolitaine.

Mosquito (Culex pipiens) female